×

Avertissement

JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 60

 Imprimer cette page
lundi, 14 novembre 2016 15:19

Voyage à moto au Portugal : une semaine en liberté

Pour partir en voyage à moto cette année de nombreux magazines ont mis en avant les destinations européennes. Une de nos destinations de road-trip préférées est le Portugal. Voyager au Portugal à moto est une opportunité à prendre en hiver, en automne ou au printemps, quand les routes du Sud sont vides des touristes estivaux et quand les paysages du centre du pays sont verts et incroyables de beauté. En partant de Lisbonne à moto, vous aurez la possibilité de découvrir ce pays qui, il ya encore 20 ans, était l’un des moins développé de notre vieille Europe.

Le Portugal est aujourd’hui un pays d’Europe incontournable pour une escapade à moto. En route pour un voyage à moto au Portugal en pleine immersion de l’Europe entre Méditerranée et Atlantique !
Un voyage à moto au Portugal : une découverte à bon rythme de l’autre pays de l’orange

Pourquoi choisir de partir au Portugal à moto ? Parce que la Grèce c’est beau mais loin, parce que l’Espagne, si on y va l’hiver, il faudra aller jusqu’en Andalousie pour trouver un temps aussi clément qu’au Portugal et parce que l’Italie, on va en parler dans un autre article ! Le Portugal, l’autre pays de l’orange après l’Espagne, est une destination à privilégier pour votre prochain voyage à moto en Europe. Cette destination au cœur chaud et au sourire facile vous ravira le temps d’un tour à moto de mi-saison. Le Portugal à moto est parfait pour une excursion ou une balade d’une semaine en moto en couple ou entre amis.


Lisbonne la belle, pourquoi pas à moto.

Lisbonne, ca monte, ca descend, c’est pavé et c’est beau. On y mange des Pasteis de Nada et on y boit des mojitos à 2€. Dans ses rues minuscules, on y rencontre la jeunesse européenne venue se réfugier dans un des derniers pays pas cher d’Europe et toujours à la pointe de la culture underground. A Lisbonne, on mange un plat du jour pour 3.5€ avec les papis portugais qui essayent toujours de vous raconter leur vie de jeunesse passée en France ! Ils utilisent le peu de français qu’ils ont gardé de l’époque ou ils immigraient pour éviter la dictature. Les portugais sont géniaux, ils ont toujours des bonnes idées et, en général, ils adorent les français. Ils vous accueillent donc comme-ci vous étiez le cousin de la famille qui revenait au pays et partagent leur culture de la bouffe et du pinard comme-ci vous n’aviez jamais mangé de votre vie ! Certaines parties de Lisbonne seront à préférer à pied, mais à moto dans Lisbonne c’est aussi faisable si on a envie d’essayer. Il sera tout de même de mise d’essayer les tramways historiques qui n’avancent qu’à la vitesse d’une mamie avec caddie. On se laisse donc tenter, on fait le touriste et on monte dans le Tram. Ces lignes séculaires de transport en commun sont mémorables !
Pour rouler, en route vers le sud à moto

Direction le Sud du Portugal pour les premières étapes de notre ballade moto au Portugal. On évite les grands axes en prenant la toute petite et magnifique route côtière de l’Ouest (la D22). En descendant vers l’Algarve, nous vous conseillons la visite de Villa Nova de Milfontes, petite ville construite autour de son phare et de son bâtiment fortifié. L’hiver le soleil illumine les toits-terrasses des chambres à louer, presque toutes vides. Le spectacle est magnifique, avec vu sur la mer. Une nuit d’arrêt vaut le coup. A moins que l’on pousse jusqu’à Odeceixe et son drôle de petit village suspendu (celui de la plage), son estuaire en zig-zag et sa petite plage de surfers. Le « vrai village », lui, est un peu en retrait, mais promet une ballade de quelques heures qui ravira vos jambes, vos yeux et vos papilles si vous trouvez le bon restaurant de fruits de mer. Odeceixe revient à la mode depuis que quelques surfers se sont installés dans la petite bourgade pour y ouvrir des guest houses et des petits restos pas chers. Le village est agréable et, au détour des ruelles, on vous propose des chambres à louer chez l’habitant.
En poussant vers l’Algarve à moto : Sagres, Faro… et bientôt l’Alentejo

L’Algarve est accueillante l’hiver, les champs sont verts des orangers en sommeil, le soleil bas à l’horizon réchauffe les petites routes moins fréquentées qu’en été. L’Algarve et sa tradition sans date d’accueil de voyageurs ouvre ses bars autant que son cœur, dès les premières étapes de votre voyage à moto au Portugal. On s’arrête à Sagres, on boit ainsi la bière nationale la plus connue et la plus locale de la ville, la Sagres. On profite de la plage, des ballades au bord des falaises et on reprend la route. Portimao ne vaut pas forcément l’arrêt, mais les sites remarquables autour de la petite ville sont réellement à voir. La praticité d’avoir une moto est sans nul doute un plus pour des vacances au Portugal. D’autant plus que l’hiver, le réseau de bus et de train n’est pas à son avantage dans cette région pourtant touristique le reste de l’année. On arrive doucement à Faro, ou l’on peut passer une nuit. La marina devient exceptionnelle au moment du coucher de soleil, la lumière orange se reflètent sur les voiliers et sur les vitrines des quelques bars trendy aux terrasses desquels s’attablent les portugais après le travail. Une visite de la plage de Faro vaut le coup ! C’est une partie de la lagune que les habitants de Faro ont aménagé pour le tourisme, vous y trouverez facilement un hébergement chez l’habitant, presque les pieds dans l’eau. Après un tour dans le vieux Faro, la toute petite vieille ville (qui était un haut lieu religieux) un bon resto, on peut repartir le lendemain en direction de l’Alentejo. A l’Est.
L’Alentejo, le pays du liège et du pain, des routes parfaites pour des ballades moto

L’Alentejo est la partie intérieur (et Est) du Portugal, les habitants de cette région ont une tradition de blé et de pain très particulière. Vous y gouterez des soupes au pain, du pâté au pain, du pain à pain… Un régal pour les français ! Ces boules de pain blanc sont en effet un délice de la gastronomie portugaise. L’Alentejo est aussi bien connu pour sa laine et son liège qui pousse surtout dans les parties plus basses (car plus humides en été). À moto, vous apprécierez les Routes de l’Alentejo pour leur calme et leur vallonnement. Quelques virages, surtout si l’on emprunte la M507, route qui longe le fleuve Rio Guadania, frontière naturelle entre l’Espagne et le Portugal. On pourra faire un arrêt dans le Parc Naturel de Guadiana et profiter d’une jolie descente, à pied, jusqu’au Rio Guadania ou l’un de ses affluents. On continue vers Evora.
Les dernières étapes, avec la mer à l’horizon

Les dernières étapes d’un périple d’une semaine de votre voyage à moto au Portugal feront partie de la traversée latérale Est-Ouest du pays pour retourner à Lisbonne. Une semaine bien chargée. Cette dernière étape vous permet de temps à autre d’apercevoir la mer soit en face soit au fond de l’horizon sur la gauche. C’est l’Algarve qui vous fait un dernier signe avant votre retour dans cette ville pleine de vie et de rencontres qu’est Lisbonne.