Entreprise

  • 1
  • 2

mercredi, 01 février 2017 10:48

Le Forex, un investissement à aborder avec stratégie

Intervenir sur le Forex sans stratégie est aussi efficace que d’investir en bourse selon les astres. Tous les traders gagnants ont en commun d’adopter une approche stratégique dans leurs prises de décision. L’élaboration d’une stratégie gagnante se fait selon des critères très personnels. Il n’y a pas de recette miracle qui réussisse à tout le monde, mais il existe quelques constantes qui sont les fondamentaux de toute stratégie gagnante.

 Pour valider une stratégie personnelle viable, assurez-vous qu’elle s’adapte aux points suivants :

Investir à son rythme

Sur le marché du Forex on trouve essentiellement deux types d’investisseurs : les investisseurs à court ou moyen terme (swing traders), et les investisseurs journaliers (daytraders). Les swing traders prennent des positions allant de quelques heures à quelques jours, alors que les daytraders sont actifs sur des cycles plus courts pouvant aller de quelques heures à quelques minutes, voire quelques secondes. Si le Forex suscite tant d’activité, c’est parce qu’il est ouvert cinq jours sur sept sans interruption. Les opportunités d’investissement son sont donc nombreuses. Les pauses étant le week-end, on peut caler cette activité sur une vie sociale tout à fait normale.

Investir avec mesure

Le Forex est un marché à risques et il est important d’optimiser son exposition au risque de banqueroute. Certains brokers, comme iFOREX.fr par exemple, proposent une fonction de protection contre les soldes négatifs. L’investissement est ainsi maîtrisé. Pour aller plus loin, il est important d’acquérir des notions de ”money-management”. Cela revient à ne pas mettre tous ses œufs dans le même panier. Sur chaque opération, on n’investit qu’une petite fraction de son capital d’investissement.Le fractionnement de son capital d’investissement permet la mise en place de stratégies basées sur le long terme. Cette technique dite de « money management » permet au trader de surmonter les mauvaises passes en palliant aux effets négatifs de la variance.

Investir selon les annonces et aller dans le sens du marché

Les annonces et l’actualité sont les déclencheurs de grands mouvements monétaires. Certaines annonces sont programmées et les traders n’ont qu’à s’en référer au calendrier économique de leur plateforme. Avant les annonces de la Fed, par exemple, les traders sont derrière leurs claviers pour investir au bon moment. Ces périodes de forte volatilité sont les plus propices aux prises de gains. Un autre fondamental de l’investissement consiste à aller dans le sens du marché. Pour le Forex, c’est tout aussi vrai qu’en bourse. La tendance se détermine à l’aide d’indicateurs techniques. Elle est relative à l’échelle de temps sur laquelle on investit. Pour un investissement court, on se base sur des données récentes. Inversement on regarde la tendance des jours passés pour un placement sur plusieurs jours. Cet indicateur facilite l’entrée, tout l’art consistant ensuite à savoir quand sortir.

 

Ce qui est arrivé se reproduira. Même si l’analyse des données du passé ne permet pas de déterminer avec certitude et exactitude ce qui va se produire, ce sont les seules données quantitatives dont on dispose. Le “backtest” consiste à appliquer sa méthode sur une période passée correspondant si possible au contexte macro-économique actuel. On utilise aussi les “backtests” pour évaluer la validité d’un robot dans le cas d’un trading automatisé. On trouve des logiciels spécifiquement conçus pour effectuer des backtests et la plupart des brokers proposent aussi cette fonctionnalité sur leurs plateformes.

Plus dans cette catégorie : SODICA ECM conseille Turenne Investissement »